Je l’aime a mourir

 

Moi je n’étais rien et voilà qu’aujourd’hui,
Je suis le gardien du sommeil de ses nuits.

Je l’aime à mourir

Vous pouvez détruire tout ce qui vous plaira
Elle n’a qu’à ouvrir l’espace de ses bras
Pour tout reconstruire. Pour tout reconstruire.

Je l’aime àmourir

Elle a gommé les chiffres des horloges du quartier
Elle a fait de ma vie des cocottes en papier, des éclats de rire
Elle a bâti des ponts entre nous et le ciel
Et nous les traversons à chaque fois qu’elle
Ne veut pas dormir. Ne veut pas dormir.

Je l’aime à mourir

Elle a dû faire toutes les guerres pour être aussi forteaujourd’hui,
Elle a dû faire toutes les guerres de la vie et l’amour aussi.

Elle vit de son mieux ses rêves d’opaline
Elle danse au milieu des forêts qu’elle dessine.

Je l’aime àmourir

Elle porte des rubans qu’elle laisse s’envoler
Elle me chante souvent que j’ai tort d’essayer
De les retenir. De les retenir.

Je l’aime à mourir

Pour monter dans sa grotte cachée sous les toits
Je dois clouer des notes à mes sabots de bois.

Je l’aime àmourir

Je dois juste m’asseoir, je ne dois plus parler,
Je ne dois rien vouloir, je dois juste essayer
De lui appartenir. De lui appartenir.

Je l’aime à mourir

Elle a dû faire toutes les guerres pour être aussi forteaujourd’hui,
Elle a dû faire toutes les guerres de la vie et l’amour aussi.

Moi je n’étais rien et voilà qu’aujourd’hui,
Je suis le gardien du sommeil de ses nuits.

Je l’aime à mourir

Vous pouvez détruire tout ce qui vous plaira
Elle n’a qu’à ouvrir l’espace de ses bras
Pour tout reconstruire. Pour tout reconstruire.

Je l’aime à mourir!

I love these lyrics!

S-ar putea sa-ti placa si acestea

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading Facebook Comments ...